jjb.title

Jiu Jitsu Brésilien - JJB ( Gi NoGi )

Le jiu jitsu brésilien est un sport de combat, de lutte se pratiquant en kimono. En compétition, le combat de JJB commence debut, l'objectif est de ramener son adversaire au sol pour le soumettre grâce à des clés articulaires comme clé de bras, clé de coude, clé d'épaule; mais aussi des étranglements en utilisant le col du kimono. Si aucun des 2 combattants n'a réussi à soumettre son adversaire, les arbitres départageront les 2 athlètes grâce à un système de point.
Ce sport s'est développé au Brésil mais il tire ses fondations du Judo Ne Waza. Il s'est fait connaitre mondialement grâce à la famille Gracie et l'UFC avec le MMA ( Mixed Martial Arts ).

Grappling


Cette discipline est un sport de combat où le combattant doit tenter de 
soumettre son adversaire avec des clés articulaires, étranglements ou compressions musculaires.
Le Grappling est un terme générique utilisé par la FILA ( fédération internationale des luttes associées ) depuis 2008 visant à regrouper tous les sports de préhensions / de luttes qui ont pour but de soumettre l'adversaire. 
Ce sport de combat se pratique essentiellement sans kimono ( Grappling NoGi ) même si l' International Grappling Federation ( IGF ) a rajouté depuis peu le Grappling Gi ( avec kimono ) et le Grappling Fight ( Grappling avec frappes ).

Luta Livre

La Luta Livre est un sport de préhension qui s'est développé au Brésil, il se pratique uniquement sans kimono. Il tire ses fondations du catch as catch can, du catch wrestling et du submission wrestling
La Luta Livre Esportiva, comme on l'appelle aussi au Brésil, a pour principal objectif de soumettre son adversaire grâce à des clés articulaires, des étranglements et des compressions musculaires. Un système de point a été mis en place afin de départager en cas de "non-soumission".
Cette discipline est née au Brésil au début du 20eme siècle et a été enseignée, développée par Mestre Euclydes Hatem "Tatu" et la famille Brunocilla, essentiellement.

Leurs différences

Ces 3 sports ont le même objectif mais le moyen de l'atteindre reste différent :

Dû au port du kimono, le JJB a un style plus figé et plus axé sur le contrôle de son adversaire. Le combattant tentera de ne laisser aucun espace pour ne laisser aucune chance à son adversaire de gagner un contrôle ou une position. La soumission ne sera tentée qu'après avoir gagné des contrôles / des points. Beaucoup de clés de cheville, genoux sont interdites.

- Le grappling, étant un sport encadré par la fédération de lutte, favorise, de part son règlement les combattants issus de la lutte olympique. Ce sport hybride n'a visiblement pas de style unique et de philosophie propre à son sport.

Le plus efficace

- La Luta Livre, se pratiquant uniquement sans kimono, reste le sport référence pour les combattants de MMA. Le lutador ne pouvant pas contrôler son adversaire grâce à un kimono, il se doit d'être constamment en mouvement afin de se créer des opportunités de soumission en tendant des pièges à son adversaire. Plus fluideaxé sur le mouvement; le pratiquant ira chercher la finalisation tout en prenant garde à ne pas se laisser dominer. La plupart des soumissions possibles sont autorisées.